066_filtered

Le championnat fédérale de rugby s’est accordé deux bonnes semaines de répit. Dimanche prochain, c’est la reprise, et Luziens comme Souletins repartent au combat dans un championnat de Fédérale 1 très relevé cette saison. Le Saint Jean de Luz Olympique, qui a concédé déjà trois défaites à domicile, doit impérativement s’imposer dimanche devant Saint Nazaire à Pavillon bleu. Les Mauléonais, qui restent quant à eux sur deux belles victoires, espèrent confirmer leur embellie par un succès devant Bagnères à Marius Rodrigo.

Remis en selle pour le maintien

Les Souletins ont connu une entame de championnat plutôt difficile en affrontant les gros cubes de la poule. Tout avait commencé par un match nul concédé devant la solide équipe d’Aix, suivi d’une série de défaites, dont deux à domicile devant Oloron et Auch, plus une subie à Graulhet chez un concurrent direct au maintien. Les Souletins se retrouvaient en position de lanterne rouge, dans l’obligation de réagir.

Ils l’ont fait, avec leur détermination qu’on leur connait en faisant tomber la belle formation de Blagnac, puis en réalisant l’exploit d’aller gagner à Lannemezan : « On s’est remis en selle pour le maintien avec ces deux belles victoires, car battre Blagnac, avec la manière en plus, et aller battre Lannemezan, un concurrent direct au maintien, cela relève de la performance ! Mais cela confirme aussi les bons matches que l’on avait fait contre de grosses équipes, je pense que nous le devons à notre collectif et à notre banc qui a été performants » se réjouit le président Beñat Queheille.

Un bon coup à jouer dimanche

Avec ces deux succès, les joueurs ont bien profité de la trêve. Un léger entraînement la première semaine, avant de retrouver les trois séances hebdomadaires cette semaine. La confiance est revenue, même si Mauléon reste avant dernier, avec quand même 4 points d’avance sur la lanterne rouge Graulhet. Les Souletins talonnent désormais quatre équipes au classement : Lannemezan à 1 point, Agde et Valence d’Agen à 3 points. D’où le bon coup en vue pour dimanche si l’équipe du président Queheille s’impose à domicile devant le visiteur Bagnères : « Si on bat Bagnères, on serait complètement relancé dans ce championnat. On sortirait le de la zone rouge. C’est important, car cela nous permettrait d’envisager le maintien, et pourquoi pas avoir d’autres ambitions ».

Le président espère secrètement qu’une possible victoire sur Bagnères ouvrirait la porte d’accès au milieu de tableau : « On ne va pas parler encore de qualification, mais vous savez, avec l’effectif que l’on a, l’expérience prise par les jeunes au fil des matches, on devrait au moins envisager sereinement le maintien ». Une chose est sûre, le groupe reformé et rajeuni l’an dernier arrive à maturité cette saison. Il peut encore réaliser des exploits dans une poule de championnat plus relevée que l’an dernier. N’oublions pas que dans cette poule de Fédérale 1 figurent des anciens pensionnaires de Pro D2, comme Auch et Aix. Et les Souletins font figure… de petits poucets.

Bannière produits JDS
1 commentaire
  • lenzi roger

    et pourquoi pas une victoire de bagneres?

    Répondre Alerter
  • Laisser un commentaire