Le Toulouse Football Club et la Real Sociedad se contentent du nul à St Jean de Luz

Le football a pratiquement rempli samedi soir le stade de Pavillon Bleu de Saint Jean de Luz à l’occasion de la rencontre amicale disputée entre le Toulouse Football Club et la Real Sociedad de Saint Sébastien. Côté populaire, l’objectif a été atteint, cette rencontre ayant été organisée au profit des écoles en langue basque par l’association Seaska. Plus de 3 000 personnes pour le ballon rond, c’est plutôt bien quand on sait que le rugby avec l’Olympique Luzien a du mal à atteindre le millier de spectateurs pour les rencontres du championnat fédérale.

Arranoak a conquis le mondial avec Mickaël Barrère et l’Europe avec Amandine Lagan

Pour un coup d’essai, c’est un véritable coup de maître. Les deux joueurs du club angloy Arranoak ont triomphé pour leur première sélection en équipe de France de foot à 2. Et au plus haut niveau international, Mickaël Barrère s’est offert le championnat du monde et sa camarade Amandine Lagan la coupe d’Europe. Avec en prime, le titre de meilleure joueuse du tournoi européen pour cette dernière. Fait particulier, les deux Angloys se sont imposés en finale sur le score de 3 à 0 devant la même nation du Portugal. Il est vrai que le Portugal fait partie des pays en vue en matière de foot à 2, chez les hommes comme chez les femmes, avec l’Italie, la Pologne, et la France qui est en pointe dans ce sport.

Aviron Bayonnais FC : le départ du président Tortigue, Michel Bidegain rejoint le camp des dirigeants

L’Aviron Bayonnais FC a bouclé sa saison sur une montée en championnat CFA. Une ascension presque inespérée si l’on se réfère à la relégation sportive subie l’an dernier à la même époque. Mais il faut dire que l’arrivée d’un nouveau staff et de nouveaux joueurs aura permis de réaliser des prouesses. Et le plus remarquable restera aussi l’équilibre financier réalisé par les dirigeants. Le club, au bord du gouffre d’un dépôt de bilan annoncé, a su redresser les comptes au prix de sacrifices énormes. Le président Vincent Tortigue peut quitter son poste en ayant réussi sa double mission : le redressement financier et le retour en championnat CFA. Il a déjà annoncé son départ, qui sera officialisé lors de la prochaine assemblée générale prévue le 2 juin. Son successeur devrait être un homme du sérail, Emmanuel Mérin, avec de nouveaux dirigeants dont un certain Michel Bidegain.

Bannière produits JDS Encore aucun article

Le rugby bayonnais descend en Pro D2 mais le football monte en CFA

Les sportifs bayonnais auront vécu un drôle d’après-midi ce samedi. Au stade Jean Dauger, les rugbymen de l’Aviron ont connu une victoire au goût amer, un succès 45 à 12 avec 7 essais mais leur générosité offensive n’a pas été récompensée en retour. Brive remportait aussi son match avec le bonus offensif (27 à 0) devant le Stade Français et Grenoble arrachait de justesse son point de bonus défensif à Lyon (29 à 24). Les Bayonnais se retrouvent ainsi relégués en Pro D2, un an après le BOPB. L’Aviron disparait du Top 14 et, pour la première fois, il n’y aura plus l’an prochain d’équipe basque dans l’élite du rugby français. Heureusement pour les supporters de l’Aviron, la journée de samedi s’est achevée sur une bonne nouvelle avec la montée de l’équipe de football en CFA, 2 années après avoir quitté ce championnat. L’Aviron s’est offert en guise de conclusion une belle victoire sur Toulouse 2 à 0 avec en prime le billet de la montée.

CFA 2 : derby Genêts-Aviron samedi, les deux voisins veulent la victoire à tout prix

L’avant dernière journée du championnat CFA 2 se joue samedi avec à l’affiche le derby retour entre les Genêts d’Anglet et l’Aviron Bayonnais (coup d’envoi 18h). On aurait bien aimé voir les deux voisins se disputer la montée en CFA, leur classement à la sortie de la phase aller le laissait supposer. Mais les Genêts ont connu la traversée du désert et l’Aviron un coup de pompe. Les Bayonnais (5e à 4 points du leader Bergerac) conservent encore un petit espoir pour aller chercher la montée, à condition de gagner le derby et de faire tomber Toulouse lors de la dernière journée. Les Genêts (6e) ne visent plus du tout la montée mais veulent absolument terminer la saison par un succès devant leur public. La dernière victoire à domicile remonte en effet au 24 janvier dernier contre Aurillac !

Les Genêts d’Anglet retrouvent leur solidité, l’Aviron Bayonnais à l’aise à l’extérieur

Alors que l’épilogue du championnat ne saurait tarder – il reste deux journées à disputer – les Genêts d’Anglet ont mathématiquement assuré leur maintien, au prix d’un solide match nul face à Balma (0-0). L’Aviron Bayonnais a de son côté enchaîné un second succès consécutif loin de ses bases, à Angoulême (0-1), et se donne encore le droit de rêver à une hypothétique accession en fin de saison, malgré les résultats défavorables de ses concurrents directs.

Nouveau revers pour l’Aviron Bayonnais, les Genêts d’Anglet renouent avec le succès

A quatre journées de la fin du championnat, l’Aviron Bayonnais, malgré des résultats en dents de scie, pouvait toujours rêver d’une possible accession. Mais avec une nouvelle défaite à domicile face à Balma (0-1), les espoirs s’envolent pour la bande à Michel Bidegain. De leur côté, les Genêts d’Anglet ont stoppé leur spirale négative en ramenant un beau succès de Fabrègues (0-2), et peuvent espérer conclure leur saison dans le top 5.

Les Genêts d’Anglet incorrigibles, l’Aviron Bayonnais renoue avec la victoire

Depuis quelques temps, l’Aviron Bayonnais et les Genêts d’Anglet avaient perdu de leur superbe dans leur championnat CFA 2. Distancés dans la course à la montée, les Angloys recevaient Bergerac, l’équipe en forme de cette fin de saison, et se sont une nouvelle fois inclinés dans les ultimes instants de la partie (2-3). De son côté, en déplacement chez un mal classé, Agde, l’Aviron a renoué avec le succès (0-1) et peut continuer à espérer.

CFA 2 : l’Aviron Bayonnais en difficultés, les explications du président Vincent Tortigue

Après les bons résultats obtenus dans la première partie du championnat, on pouvait rêver le 16 mai prochain d’un derby retour entre les Genêts d’Anglet et l’Aviron Bayonnais déterminant pour la montée en CFA. Cela ne devrait pas être le cas. Les deux clubs, qui occupaient la tête du championnat, ont connu un premier trimestre plus que difficile. L’Aviron a concédé 5 défaites, dont 3 consécutives. Les Genêts restent quant à eux sur 4 échecs et un match nul. Résultat au classement, les Bayonnais, longtemps leaders, se retrouvent 5e à 4 points du premier Toulouse et Anglet 7e avec 8 points de retard. Mathématiquement, tout est encore possible. Mais la dynamique n’est pas en faveur des joueurs basques. Certes les Angloys se sont rassurés samedi dernier en réalisant un bon match nul à Lège-Cap-Ferret, un prétendant à la montée, mais ils doivent encore confirmer samedi devant Bergerac, l’équipe en forme de cette fin de championnat (une seule défaite en 4 mois). Dans le camp de l’Aviron, on se montre plutôt résigné. L’objectif n’est plus la montée mais une fin de saison honorable.