Date de naissance 14/08/1977
Lieu de naissance Bayonne, France
Emplacement Bayonne, France
Emploi Conseiller de vente
Sports pratiqués Athlétisme/Course à pied
Équipe / Club AS Ascain Elgarrekin Athlétisme
Compétition
Copie de lionel petriacq 2_web petit logo

Lionel Pétriacq, Un sacré compétiteur / Archives Rétrospective 2011

Le bayonnais Lionel Pétriacq fait partie des récidivistes : trois participations aux Foulées Kaskarot à Ciboure et trois victoires. Sur les Foulées du Festayre, l’athlétique champion de l’Aviron Bayonnais a fait encore mieux en alignant une 4ème victoire. Au total, une cinquantaine de succès sur route, autant sur la piste, ses foulées ont fait des ravages dans les pelotons depuis une vingtaine d’années. A tel point qu’aucune grande course du calendrier de la région ne lui a échappé.Les Festayres à 3 reprises, comme les 15 km de la Nive, la course du Bout de l’An, les Foulées Luziennes, les Boucles de l’Océan ….. »En fait, il me manque la course des Fêtes de Dax, j’ai fait deux fois second et j’aimerais bien la gagner un jour » » avoue t-il humblement. Le Bayonnais rêve aussi d’un podium sur la fameuse Behobia, podium qu’il a approché il y a trois ans.  »Il y a de bons coureurs de niveau européen sur cette course mais je vais de plus en plus me tourner vers les courses d’endurance, les semi-marathons, voire les marathons. » A 33 ans, Lionel Pétriacq vient de disputer ce printemps son premier marathon, celui de Paris, une expérience plutôt réussie. Il a bouclé les 40 bornes en 2 heures 32 minutes, classé 47e au classement scratch, 34e sénior et surtout 10e coureur français au palmarès !

Il a débuté le sport par le judo et le rugby

Lionel Pétriacq a fait ses premiers pas de sportif sur un tatami de judo avant de goûter au rugby et de suivre son père sur les footings dominicaux. A 11 ans, première licence d’athlète, c’était à Hasparren comme étudiant. Notre futur champion ne tarde pas à s’illustrer en montant sur le podium du championnat départemental de cross des benjamins puis sur celui des régionaux de cross chez les minimes. En 1992, il rejoint les rangs de l’Aviron Bayonnais pour se révéler comme un sacré compétiteur sur piste et sur route… Sa haute stature lui permet d’allonger la foulée et de faire la différence « Je m’entraîne presque tous les jours, 5 fois par semaine à raison d’une heure, une heure trente ; mon parcours d’entraînement souvent vers Chiberta, le long des plages ou la Nive. » Un travail d’entraînement qui a porté ses fruits : classé 35éme d’un National de cross et parmi les 25 premiers français du 10 km et du semi- marathon. L’an prochain, le Bayonnais, citoyen du quartier Habas-la-Plaine, va tenter de faire deux marathons : celui de Paris au printemps et celui de Berlin ou Rotterdam à l’automne. « Avec l’âge on perd en vitesse et l’on gagne en endurance. » ajoute t’il.

Lionel Pétriacq vainqueur aux fêtes d’Ustaritz
Lionel Pétriacq remporte le 10km de Guiche
La course des Remparts a passé le cap des 500 coureurs, un bon départ de saison
Course des Remparts : la 9e pour Pétriacq
National de Cross : Lionel Pétriacq abandonne

Bannière produits JDS