Date de naissance 16/10/1982
Lieu de naissance Saint-Jean-de-Luz, France
Emplacement Guéthary, France
Taille 1,74 m
Poids 69 kg
Emploi Chauffeur engins BTP
Sports pratiqués Auto/Moto
Compétition

Calendrier

Championnat de France O3Z 05/04/2014 06/04/2014
24 heures de Barcelone 05/07/2014 06/07/2014

(Archives – rétrospective 2011)

Le pilote de Guéthary a retrouvé la pole position en Coupe de France

Jimmy Sallaberry est l’un des rares pilotes basques à défier l’élite nationale dans un championnat de France moto : celui du Superbike en catégorie Supersport, l’un des plus relevés où les amateurs comme lui se frottent aux pros. Et l’enfant de Guéthary n’a pas eu la partie facile ces dernières saisons sur les circuits français, faute de moyens pour mettre sa moto au niveau de ses concurrentes. En 2011, la roue devait tourner dans le bon sens, le volontaire pilote basque se voyant doté de deux motos Yamaha capables de rivaliser avec les plus rapides. Hélas, la malchance allait frapper et Jimmy Sallaberry devait se contenter de briller sur une épreuve de Coupe de France.

De la pelote à la moto

Jimmy Sallaberry aurait bien pu faire carrière dans le monde de la pelote en suivant l’exemple de son jeune frère, champion du Monde junior. Il avait d’ailleurs exercé ses talents à cesta punta en remportant quatre titres de champion de France chez les cadets et les juniors. Mais sa carrière professionnelle l’a conduit dans les ateliers de moto et très vite le mécano a enfourché une machine de compétition : «J’ai débuté en 2003 en 250 cm3 dans la Coupe de France Promosport que je termine en 9eme position. C’était plutôt encourageant et l’année suivante, je gagne ma première course sur le circuit d’Alès. Je m’en souviendrai car j’étais tombé, un 2eme départ est donné, je repars avec une moto endommagée et je remporte l’épreuve. »
Jimmy Sallaberry, pilote de tempérament qui ne se décourage jamais, va poursuivre l’aventure dans le championnat de France de vitesse il montera sur le podium en 2005 en terminant second après avoir tombé quatre records sur les circuits français. Une performance qui l’incite à monter de catégorie chez les 600 cm3 : il va s’illustrer alors sur le circuit de Barcelone avant de tenter sa chance dans la French Cup Honda, une compétition destinée à révéler les pilotes d’avenir. C’est là que les dirigeants du Team Honda le repère : 4ème au Mans et à Pau où il rivalise avec les meilleurs. Bernard Rigoni, le patron du Team Honda Europe fera appel à lui pour les 24 h moto du Mans 2008 : « Une expérience unique qui m’a permis de réaliser un rêve, moi qui regardait jusque là les 24h à la télé. » avoue-t’il. Depuis, le pilote de Guéthary n’a qu’une idée en tête : y revenir, d’autant que les courses d’endurance lui plaisent bien.

La Coupe de France en première ligne

Pas très heureux dans le championnat de France sur sa nouvelle Yamaha, Jimmy Sallaberry, avec le soutien du concessionnaire Honda de Bayonne (3C MOTOS) a eu la chance de s’aligner en Coupe de France sur une puissante machine de 1000 cm3. Cela lui a permis de retrouver la première ligne et surtout de briller en tête du peloton. «C’était au mois de juillet, sur le circuit de Pau Arnos. On était 68 pilotes, je prends la 4ème place des qualifications, donc un départ en 1ère ligne et j’ai réalisé les premiers tours en tête de course. Je finis à la bagarre pour la 3ème place. Cela a redonné du baume au cœur à toute l’équipe ». Voilà en effet quelque temps que Jimmy Sallaberry n’avait pas connu de telles sensations, depuis pratiquement son titre de vice-champion de la Coupe de France Promosport de 2005 ! Ce qui l’incite pour 2012 à repartir en Coupe de France pour aller chercher le titre. « En championnat, je cours avec de vrais pros et je ne suis qu’amateur. De plus, on s’aperçoit que le budget est difficile à trouver avec la crise économique, j’ai du renoncer à deux épreuves faute de budget. » ajoute le pilote basque qui espère remonter sur un podium en 2012.

Moto : Jimmy Sallaberry fait son retour aux 24h de Barcelone

Bannière produits JDS