Crédit photo : Alain Iratzoquy
Crédit photo : Alain Iratzoquy

Ce premier week-end d’août offre pour les amateurs de montagne un rendez-vous insolite samedi sur les pentes du col d’Ibardin. Un Trail de nuit, l’un des rares dans la région en montagne. Un autre Trail de nuit est programmé le 28 août mais en milieu urbain à Biarritz. Si le beau temps veut être de la partie, cela promet d’être féerique, une belle sortie pour les noctambules, loin du tumulte des fêtes de Bayonne ! Il faut toutefois un minimum d’entrainement et de condition physique pour aborder ce genre de sortie en montagne, d’autant que les parcours s’effectuent en semi-autonomie. 

300 coureurs attendus pour la 3e édition

Les amateurs de Trail seront samedi sur les pentes du col d’Ibardin pour une épreuve originale dont le départ s’effectue à la tombée de la nuit. Une course nocturne en montagne à la frontale, avec possibilité d’effectuer au départ de la Venta Aguirre à Ibardin la grande boucle de 33 kilomètres ou la petite boucle 16 kilomètres. L’occasion de découvrir des panoramas exceptionnels en passant dans des sentiers et chemins offrant des vues imprenables sur les villes d’Urrugne ou encore Ciboure.

L’an dernier, plus de 200 coureurs venus de toute la France et d’Espagne avaient effectué la deuxième édition. Cette fois, plus de 300 coureurs sont attendus ce samedi soir sur des parcours qui empruntent en grande partie le GR 10. Pour le 16 kilomètres qui constitue la deuxième partie du 33 kilomètres, une montée vers le Txoldo qui offre une vue magnifique sur la baie de Txingudi, puis l’ascension vers le Mandale.

Les organisateurs d’Arch Event ont inversé le parcours pour mieux sécuriser l’épreuve. Ce changement permettra aussi aux coureurs de la grande boucle d’attaquer d’abord les pentes exigeantes de la Rhune, avant de terminer sur le parcours du 16 kilomètres en compagnie des autres concurrents de la petite boucle.

En auto-suffisance

Outre le fait que la course s’effectue de nuit, elle se court en semi auto-suffisance. Avec une seule zone de ravitaillement disponible comportant de la nourriture à consommer sur place, à mi-parcours pour le 33 kilomètres, au passage du col d’Ibardin devant la venta Aguirre, et à l’arrivée pour le 16 (et 33 kilomètres). Les coureurs du 16 kilomètres n’auront donc pas de ravitaillement, il faudra remplir les bidons ou les poches à eau au départ pour rester en auto-suffisance.

Le rendez-vous est fixé à la Venta Aguirre, au milieu du col d’Ibardin, pour le retrait des dossards à partir de 18 heures. Cette venta est tenue par un champion de la montagne, Enrique Gerard. Les départs sont prévus à 20 heures pour le 33 kilomètres (dénivelé 1 400 mètres) et 21 heures 30 pour le 16 kilomètres (dénivelé 900 mètres). Avis aux amateurs : records à battre 1 heure 26 sur le 16 kilomètres et 3 heures 52 sur le 33 kilomètres.

Bannière produits JDS

Laisser un commentaire