Crédit photo : Foulée du Festayre
Crédit photo : Foulée du Festayre

Les fêtes de Bayonne qui s’ouvrent ce mercredi offrent un programme sportif intéressant. De nombreux rendez-vous jalonnent les 5 jours de réjouissances, avec dès l’ouverture la Foulée du Festayre, la Nive en fête, le match de rugby des French Legends et le Master de pelote basque. 6 oo0 coureurs sont attendus au départ ce mercredi matin à Biarritz, pour la 16e édition de la Foulée du Festayre qui rejoindra les bords de l’adour à Bayonne. Sur le plan d’eau de la nive, au niveau du ponton de l’Aviron Bayonnais, se disputeront en même temps des courses de pirogues. L’après-midi, les amateurs de rugby se retrouveront au stade Belascain, au pied des remparts, pour voir les anciens internationaux (à partir de 16h30). Les autres auront rendez-vous en soirée à partir de 18h30 au trinquet moderne pour la première demi-finale des fameux Masters de pelote à main nue.

Un peloton record entre Biarritz et Bayonne

6 000 coureurs sont attendus au départ ce mercredi matin à 10 heures pour une nouvelle édition de la Foulée du Festayre. Un peloton record qui va traverser au pas de course Biarritz puis Anglet pour rejoindre les bords de l’Adour à Bayonne. 12 kilomètres à parcourir et quelques raidillons à gravir avec un seul objectif pour tout le monde, atteindre l’arrivée sur les allées Boufflers en bonne forme avant d’attaquer un autre marathon, celui des 5 jours de fêtes de Bayonne.

Le gros du peloton mettra une bonne heure, les plus en jambes un peu moins du tour du cadran… Car cette épreuve offre pour la majorité une belle mise en jambe avant l’ouverture des fêtes. Mais ils ne seront qu’une poignée d’athlètes bien entrainés à viser le podium. Parmi eux, le Bayonnais Lionel Pétriacq, 5 victoires dont 3 consécutives, qui a aligné les succès en 2009 , 2010, 2011 et 2013 avant de trouver de la concurrence sur sa route. Fabrice Desrues, arrivé de Fontainebleau, s’est imposé en 2012 et Pierre Urruty, le Bayonnais de Montreuil, l’emportait l’an dernier. Lionel Petriacq va devoir compter sur cette concurrence avec en plus un nouveau venu, le champion du Biarritz Olympique Salah Eddine Amaidan. La lutte promet d’être serrée, d’autant que l’on compte bon nombre d’outsiders capable de se hisser sur le podium comme Guillaume Rousset ou Xabi Martinez (vainqueurs à Tarnos et Port de Lanne), plus quelques vacanciers toujours en jambes.

Le classement féminin s’annonce aussi disputé avec les habituées Betty Revel ou Virginie Popieul, mais aussi la nouvelle venue sur cette course Rachel Jung, la championne de rame qui vient de gagner le trail de Bergerac.

Un Master de pelote de haut vol

Le  tournoi de pelote basque des fêtes de Bayonne mérite bien son titre de Masters des fêtes, car il s’agit bien de la plus grande compétition, la mieux dotée et la plus prisée des joueurs professionnels de main nue. Avec cette année une affiche de haut vol, les organisateurs ayant invité Juan Martinez De Irujo avec ses 12 couronnes de champion d’Espagne professionnel. Un joueur qui a brillé autant en tête à tête, que dans les championnats par équipe et le quatre et demie. Un pari pour ce champion peu habitué à jouer en trinquet. Il sera associé au jeune grand espoir Peio Larralde, champion de France Élite pro par équipe. Et cette paire inédite aura l’honneur d’ouvrir les débats ce mercredi soir face à Philippe Bielle-Thierry Harismendy, récents vainqueurs du trophée Pilotarienak d’Anglet.

L’autre demi-finale mettra aux prises jeudi en soirée Agustí Waltary et Baptiste Ducassou face à la paire Alexis Inchauspé Bixintxo Bilbao. Agustí Waltary, dont on connait les soucis pour retrouver son niveau de sextuple champion de France individuel, a déjà annoncé qu’il s’agissait de ses derniers Masters. Le champion cubain voudra tirer sa révérence sur un exploit, lui qui a connu ses heures de gloire dans ce trinquet moderne à paroi de verre, un trinquet rapide qui lui a toujours bien réussi. Les finales des Masters auront lieu dimanche en fin de matinée, au moment où les fêtes battront leur plein.

Bannière produits JDS

Laisser un commentaire