Triathlon : Nicolas Boyer remporte la 2e édition au lac de Sames, Stéphane Arrayago champion départemental

Les organisateurs du club Adour triathlon ont trouvé cette année une juste récompense à leurs efforts. L’an dernier, l’arrivée de la pluie en pleine épreuve avait gâché la fête. Cette fois, le soleil était présent et en prime une température idéale a permis aux compétiteurs d’apprécier le cadre champêtre du lac de Sames. Des compétiteurs venus d’ailleurs plus nombreux, 220 sur l’épreuve sprint du matin dont 50 féminines, ce qui a permis de faire deux départs séparés, et 186 l’après-midi pour le courte distance sur les 1 500 mètres de natation dans le lac, 50 kilomètres à vélo sur les routes environnantes qui surplombent l’Adour et 10 kilomètres à pied sur trois boucles autour du lac.

Espelette : la 40e édition de la course des Crêtes aura été chaude pour les 4 800 coureurs

La course des Crêtes a fêté ce week-end ses 40 ans en courant et en chantant. Un anniversaire plutôt chaud si l’on se réfère au mercure qui a flirté avec les 30 degrés, et aussi au niveau de l’ambiance. Le sommet a été atteint lors de la soirée de samedi sous le chapiteau où étaient rassemblés 3 800 convives, la majorité en grande forme malgré les efforts consentis l’après-midi sur les pentes. Le Paquito chocolatero a été géant. Les coureurs ont aussi apprécié l’animation sur les sommets avec la présence des bandas et groupes musicaux en pleine montagne. Tout en musique, comme le veut la tradition, Espelette rime toujours avec fête et convivialité.

Run and Bike : Yannick Gourdon et Philippe Pétrissans remportent la 3e édition des Cabanas d’Anglet

Pas de chance pour les organisateurs du Run and Bike des cabanas d’Anglet. L’an dernier déjà, ils avaient subi de plein fouet la forte concurrence du match France-Allemagne de coupe du Monde de football et, cette année, c’est la canicule qui a sévi. La troisième édition disputée vendredi soir en ouverture des Cabanas a vu le peloton des engagés fondre comme neige au soleil. 8 équipes seulement se sont affrontées sur les 10 kilomètres du parcours tracé entre la plage et la fôret de Chiberta.

Courses combinées : le run and bike d’Anglet et le Triathlon de Sames ce week-end

Ce week-end, on va beaucoup courir et certainement suer sous un soleil de plomb. Il y a la 40e édition de la Course des Crêtes avec 5 000 coureurs à l’assaut des montagnes autour d’Espelette. La première course se déroule ce vendredi soir en nocturne à partir de 22h avec l’ascension du Mondarrain, et puis samedi à partir de 13h30, des courses à la portée des amateurs de pentes (7, 14, 20 et 26 kilomètres). Pour ceux qui veulent combiner course à pied et vélo, rendez-vous à l’ouverture des Cabanas d’Anglet à 19h ce vendredi soir pour le run and bike de 12 kilomètres entre le bord de l’océan et la pignada. Enfin, dimanche, le triathlon de Sames va animer le site du lac avec deux épreuves, en matinée la course sprint et l’après-midi l’épreuve du championnat départemental de moyenne distance.

Bannière produits JDS

Espelette : 5 000 coureurs attendus ce week-end sur les crêtes

« C’est merveilleux de voir tout un village qui se rassemble autour d’un tel événement. Le bonheur, c’est ce week-end au cœur de la nature, un émerveillement pour l’immensité du décor verdoyant ». Des témoignages de coureurs venus des quatre coins du monde pour découvrir la Course des Crêtes, l’organisateur Gaby Etchart en reçoit chaque année des dizaines. Et il ne s’étonne plus de voir des athlètes traverser la planète pour grimper sur les crêtes. Ce week-end, des Colombiens, Irlandais, Danois, Belges, Suisses et Espagnols vont se fondre dans le peloton des 5 000 coureurs attendus pour découvrir cette course à la montagne qui se veut autant sportive que festive. Le beau temps est annoncé, la chaleur redoutée sur les pentes mais le mercure devrait atteindre plutôt des sommets lors de la soirée anniversaire des 40 ans samedi !

Paracyclisme : le Team OSE Paracycling d’Urt décroche 3 titres de champion de France

A Urt, les cyclistes aiment bien les couleurs tricolores. Ils ont pris l’habitude de collectionner les maillots lors des championnats de France. On se souvient de leur réussite à l’époque d’Urt Vélo 64 mais depuis la création de la structure professionnelle dédiée au paracyclisme, la série continue. Au mois de février dernier déjà, le team avait ramené du vélodrome de Bordeaux Lac trois maillots tricolores des championnats de France sur piste avec Cédric Ramassamy en solo (MC5) et Damien Debeaupuits en catégorie tandem. Les champions d’Urt ont remis le couvert lors des championnats de France de paracyclisme sur route, disputés à Mazères en Gironde, avec trois nouveaux maillots tricolores.

Des filles de la Nautique en or, le quatre barré minime champion de France et invaincu

L’école de rame de la Nautique de Bayonne continue de former de jeunes champions et championnes. L’an dernier, pour la première fois de son histoire, le club des bords de l’Adour était grimpé à la quatrième place au classement national des jeunes licenciés, en devançant 350 clubs au classement des catégories minimes, cadets et juniors. Les jeunes rameurs de l’Adour pointaient même en tête des villes moyennes, juste derrière les trois mégapoles Nancy, Nantes et Lyon. Et cette montée en puissance des jeunes vient de se confirmer dimanche dernier à Vichy lors des championnats de France minime avec le sacre du quatre barré. Avec en prime un deuxième bateau minime, le huit barré, dans le top 10, 9e juste derrière l’Aviron Bayonnais.

Xabi Martinez et Lionel Petriacq réalisent le doublé pour le Club Olympique Bayonnais aux Boucles de l’Océan

Nous vous avions fait découvrir il y a quelques semaines, à l’occasion de l’Euskal Trail, la nouvelle section course à pied du Club Olympique Bayonnais. La dernière-née à l’automne dernier a connu un essor étonnant. 70 licenciés rassemblés en quelques mois, les dirigeants avaient préféré stopper la croissance faute d’éducateurs. Vu leur nombre, les coureurs du COB grossissent les pelotons de la région. On vient de le voir encore ce dimanche sur les Boucles de l’Océan avec pas moins d’une quinzaine de participants. Et à l’arrivée, non seulement le club rafle le challenge par équipe, mais aussi les deux premières places de la course du 13 kilomètres avec Xabi Martinez et Lionel Petriacq. Christophe Marre termine dans le top 10.

A la une du week-end : des courses à Anglet et Tarnos, le match de la montée pour les Gambas en baseball

Le rugby ayant bouclé ses dernières finales, la saison estivale va diversifier les activités sportives. Ce week-end, on va courir à pied les Boucles de l’Océan à Tarnos et l’épreuve angloye Toutes en Short plus spécialement réservée aux féminines. A suivre aussi un sport dont on parle peu mais qui grandit bien sur Anglet, le baseball. L’équipe des Gambas joue dimanche sa première accession au niveau national en disputant la finale régionale sur ses terres, au stade Justin Larrebat.

Arranoak a conquis le mondial avec Mickaël Barrère et l’Europe avec Amandine Lagan

Pour un coup d’essai, c’est un véritable coup de maître. Les deux joueurs du club angloy Arranoak ont triomphé pour leur première sélection en équipe de France de foot à 2. Et au plus haut niveau international, Mickaël Barrère s’est offert le championnat du monde et sa camarade Amandine Lagan la coupe d’Europe. Avec en prime, le titre de meilleure joueuse du tournoi européen pour cette dernière. Fait particulier, les deux Angloys se sont imposés en finale sur le score de 3 à 0 devant la même nation du Portugal. Il est vrai que le Portugal fait partie des pays en vue en matière de foot à 2, chez les hommes comme chez les femmes, avec l’Italie, la Pologne, et la France qui est en pointe dans ce sport.

L’Anglet Hormadi avance sereinement

Défait en finale après une série épique face au voisin bordelais, annoncé comme le grand favori depuis le début de saison, l’Anglet Hormadi Elite a pour autant réussi une saison remarquée en Division 1, l’antichambre de la Ligue Magnus. Désormais, les compteurs sont remis à zéro, et les pensionnaires de la patinoire de la Barre préparent la prochaine saison avec un objectif : viser la plus haute marche.