Le professionnel d’Hasparren Romain Sicard veut refaire le Tour de France l’an prochain

Romain Sicard a déjà tourné le dos à 2014. Il prépare la prochaine saison après avoir observé un mois de coupure. Dès le début de ce mois de novembre, le professionnel d’Hasparren a repris l’entrainement sur les routes du Pays Basque avec un objectif en tête, recourir le Tour de France. Il avait découvert la grande boucle l’an dernier et son engouement populaire l’avait séduit. Cette année, ses nouveaux employeurs de l’équipe Europcar l’ont envoyé sur les routes du Giro d’Italie pour épauler Pierre Roland, et sur la Vuelta où il a tenu pour la première fois le rôle de leader d’équipe. Un statut qu’il a parfaitement assumé en terminant 13ème et deuxième français de ce tour d’Espagne.

L’Aviron Bayonnais seul leader, les Genêts d’Anglet dauphins

Neuvième journée de CFA 2, et parcours toujours parfait pour l’Aviron Bayonnais, qui ajoute un nouveau succès en déplacement à Fabrègues (2-4). Derrière lui, en embuscade, on retrouve le voisin angloy, qui a arraché le match nul en fin de rencontre face à une autre forte tête de cette poule, Lège-Cap-Ferret (1-1). Deux clubs basques en tête du classement, de mémoire d’anciens, il y a bien longtemps que l’on n’avait pas vu ça à un tel niveau de compétition. Pourvu que ça dure !

A la une du week-end : de belles affiches en rugby, football, handball, basket et hockey

Ce week-end, les affiches sont nombreuses, et chaque discipline présente un match phare. L’Hormadi propose le choc contre Mulhouse pour la 1e place du championnat de 1e division. En football, les Genêts jouent aussi un match déterminant pour le leadership du championnat CFA 2 en recevant le dauphin Lège-Cap-Ferret. En basket les filles de l’ACBB accueillent Nantes, une victoire conforterait les Angloyes dans le trio de tête. Côté handball, en championnat Nationale 2 féminin, on suivra le match au sommet de l’ABOHB à Rochechouart.

Bannière produits JDS
  • Une partie de votre achat reversée à votre club
  • 10 % de remise sur la commande
  • 10 % de remise sur tout le magasin
  • 15 % de remise sur les abonnements
  • 10 % de remise sur tout le magasin
  • Une partie de votre achat reversée à votre club

Coupe de France : une belle… et difficile affiche pour les Genêts face à Niort (Ligue 2)

Les Genêts d’Anglet ont tiré le gros lot pour le 8e tour de Coupe de France. Le tirage au sort leur offre un club de Ligue 2, les Chamois Niortais. Une belle affiche au stade Saint Jean d’Anglet le samedi 6 décembre. Mais les footballeurs angloys auraient presque préféré un club plus modeste pour espérer franchir le cap de ce 8e tour, et rêver ensuite d’un club de Ligue 1 pour les 32e de finale, qui seront joués le tour suivant au début du mois de janvier. Le sentiment était donc plutôt mitigé à l’annonce de ce tirage dans le camp des dirigeants et joueurs des Genêts.

Le nouveau pro Loïc Chétout rejoint l’Aviron Bayonnais, son club formateur

L’Aviron Bayonnais ne comptait plus de professionnels dans ses rangs, depuis la récente retraite de Pierre Cazaux. L’an prochain, le club des bords de Nive va retrouver Loïc Chétout, le néo pro de l’équipe Cofidis. Il vient de signer sa licence de coureur professionnel au sein de son club formateur. Le champion bayonnais avait quitté l’Aviron à la sortie des rangs juniors pour rejoindre une structure élite amateur. Trois années passées chez Naturgas, la filière à l’époque de l’équipe Euskaltel, puis cette saison la formation de Blagnac, où il s’est révélé comme l’un des meilleurs amateurs français.

L’Hormadi, actuel leader de D1, peut-il viser le titre et un retour en ligue Magnus ?

Juste avant de débuter la saison, les dirigeants de l’Hormadi avaient évoqué les objectifs du club, et notamment le top 4 : « On est des compétiteurs, on ne doit pas se contenter de faire aussi bien que cette année mais mieux. On a fixé comme objectif les demi-finales, la saison dernière, on s’est arrêté en quart de finale » disait Éric Daramy, le directeur sportif de l’équipe, qui ajoutait : « On a renouvelé l’effectif en lui apportant plus de jeunesse et de dynamisme. Cela devrait aller plus vite et pourquoi pas plus fort si toute l’équipe patine dans le même sens ». Trois mois se sont écoulés, et force est de constater au vu des résultats que les hockeyeurs angloys patinent fort et dans le bons sens. Après 11 journées, l’Hormadi pointe en tête du championnat 1e division, et certains espèrent secrètement un retour du club en élite dans la ligue Magnus.

Les Genêts font le métier et accèdent au 8ème tour

Grâce à une réalisation de l’inévitable Sauvestre, les Genêts d’Anglet sortent vainqueurs de leur duel avec Balma (1-0) et accèdent pour la troisième fois de leur histoire au 8ème tour de la prestigieuse Coupe de France. Tout va bien en ce moment pour la bande à Henri Olazcuaga, qui peut attendre sereinement le tirage au sort prévu ce mercredi.

N2F : le collectif de l’ABOHB a encore frappé pour remporter le derby (27 à 24)

Le hand féminin a fait recette ce samedi soir salle St Jean à Anglet. 800 personnes réunies pour le derby tant attendu entre l’Anglet Biarritz Olympique Handball et l’Aviron Bayonnais, et une belle ambiance dans les gradins où les supporters locaux donnaient de la voix. On a même vu des spectateurs venus du match de football des Genêts (vainqueurs 1 à 0 en coupe de France) venir encourager les joueuses sur le parquet.

A la une du week-end : un derby bouillant en handball féminin et le 7ème tour de Coupe de France des Genêts

Samedi en soirée, le site du stade Saint Jean à Anglet va être pris d’assaut par les amateurs de football et de handball. Il sera certainement difficile de se garer aux abords des installations sportives. La rencontre du 7e tour de Coupe de France de football, mettant aux prises les Genêts d’Anglet à l’équipe de Balma, doit attirer la grande foule au stade, le coup d’envoi est fixé à 18h. Et dans la foulée, à 21h, dans la salle Saint Jean qui jouxte le stade, ce sera l’heure du grand derby du championnat de France Nationale 2 entre les deux équipes féminines de hand d’Anglet-Biarritz et de l’Aviron Bayonnais. Les supporters des deux formations seront aussi nombreux, l’entrée étant gratuite, et l’ambiance garantie, le derby s’annonce chaud bouillant !

La belle ascension du Bayonnais Pierre Urruty, de l’Aviron à l’Equipe de France

Le Bayonnais Pierre Urruty aura connu une ascension rapide, passé en quelques années du statut de bon coureur régional à celui d’athlète de niveau national. Une première sélection tricolore obtenue l’an dernier pour les Jeux de la francophonie à Nice, où il porta les espoirs tricolores sur le 10 000 mètres aux côtés d’athlètes de renom comme Renaud Lavillenie, Christophe Lemaitre ou encore Ladji Doucouré. La deuxième sélection tricolore aura lieu dans quelques jours, pour le plus grand Ekiden mondial disputé au Japon le 23 novembre prochain. Et dire que ce coureur a eu du mal à s’affirmer, dans le sillage d’un Lionel Pétriacq souverain à l’époque. Il a fallu attendre 2009 et les 15 kilomètres de la Nive pour le voir remporter sa première grande victoire, en égalant au passage le record de l’épreuve établi par Lionel Pétriacq.