Historique : Sylvain Rouyer décroche le premier titre mondial de Sambo pour le Club Olympique Bayonnais

Le Club Olympique Bayonnais possède l’un des plus beaux palmarès dans la discipline du sambo, avec une multitude de titres de champion de France, quelques couronnes européennes, et une coupe du Monde. Mais jamais encore de titre de champion du Monde. Sylvain Rouyer vient de le ramener de Grèce, il s’est imposé en catégorie master. Le Bayonnais est le seul tricolore à avoir gravi la plus haute marche du podium. A 39 ans, Sylvain Rouyer obtient la consécration d’une carrière sportive entièrement vouée aux sports de combat.

Irissarry : une seule victoire mais le maintien en Nationale 2 reste possible

Le club d’Irissarry a retrouvé cette saison le championnat Nationale 2 après une saison passée à l’étage inférieur. Les joueurs basques ne comptent qu’une victoire (contre l’Union) en quatre matches, mais ils espèrent bien se maintenir. Le groupe vient de démontrer ses capacités en faisant jeu égal avec une équipe de Nationale 1, Bruges, en Coupe de France, ou encore en ne s’inclinant que d’un but face à Floirac, qui occupe actuellement le haut du tableau. Toutefois, l’équipe devra montrer plus de régularité pour éviter de batailler en bas du tableau. Le dernier match livré à Pessac n’a guère été convaincant, et dans une semaine, il faudra affronter le leader Fenix Toulouse qui fait figure d’épouvantail.

Les perfs du week-end : Benoit Cori aux Templiers et Julien Irigoy au semi-marathon luzien

Dimanche, Benoit Cori a réalisé un authentique exploit en allant gagner à Millau le grand Trail des Templiers. Jamais encore un coureur de la région n’avait réussi à s’illustrer sur un Trail de ce niveau. Les Templiers représentent la course historique, qui cette année pour célébrer ses 20 ans, avait invité les meilleurs spécialistes du monde entier. Près de 3 000 coureurs, dont l’équipe de France au grand complet, une sélection de coureurs européens emmenée par l’Anglais Ricky Lightfoot, champion du monde en titre, et une forte délégation américaine dans laquelle figurait Sage Canaday, le champion olympique. Et le champion d’Ustaritz a créé la surprise en grillant la politesse à tous ces cadors, rééditant son exploit de 2013 de la Sainté-Lyon, où il avait fait sensation dans cette doyenne des classiques françaises.

Coupe de France : les Genêts au rendez-vous

Derniers rescapés basques, les Genêts d’Anglet ont arraché un court mais précieux succès sur le terrain de Bergerac (0-1), qui leur permet de poursuivre l’aventure en Coupe de France. En difficultés en championnat, avec seulement deux victoires en six journées, les Genêts sont pourtant les derniers représentants basques en Coupe de France, après leur succès à l’arrachée sur la pelouse des Bleuets de Pau au tour précédent.

Bannière produits JDS
  • 10 % de remise sur les vélos et accessoires
  • Jusqu'à moins 10 % de remise sur toutes les prestations de services à la personne
  • La gravure ou le fourreau offert
  • 10 % de remise sur la carte du restaurant
  • Une partie de votre achat reversée à votre club
  • Une partie de votre achat reversée à votre club

A la une du week-end : rugby, football, basket, hockey et semi-marathon

Le championnat Pro D2 de rugby fait relâche ce week-end. L’Aviron Bayonnais joue quant à lui en Challenge Européen ce vendredi soir à La Rochelle, et les clubs du championnat fédérale ne chôment pas. Sur le pont également, les hockeyeurs angloys de l’Hormadi, les basketteuses de l’ACBB, comme les équipes de handball qui retrouvent le championnat. Coté ballon rond, il faudra surtout suivre les Genets d’Anglet en Coupe de France à Bergerac, , pour les amateurs de course à pied, le semi-marathon reliant Saint Jean de Luz à Fontarabie sans oublier le concours international de dressage au club hippique de Biarritz.

Nous avons testé pour vous… le football américain avec les Atlantes Côte Basque

C’est une nouvelle rubrique sur LeJournalDuSport.fr, puisque plusieurs fois durant l’année, nous irons tester pour vous des sports méconnus du grand public. Premier volet aujourd’hui avec l’un des sports les plus populaires aux Etats-Unis, le football américain. Rendez-vous est pris en soirée avec le seul club de la côte basque, les Atlantes, sur le terrain synthétique de l’hippodrome des fleurs à Biarritz pour une immersion lors d’un entraînement.

Nat 2 : la belle réussite des filles d’Anglet-Biarritz, l’Aviron reprend espoir

On peut penser que l’effet de la montée donne des ailes aux joueuses. L’an dernier, les filles de l’Aviron Bayonnais avaient enchaîné les victoires en début de saison, et cette année, c’est l’équipe d’Anglet-Biarritz qui profite de la dynamique de la montée. On peut constater que leurs homologues d’Oloron connaissent le même phénomène. En revanche, les Bayonnaises connaissent plus de difficultés pour leur deuxième saison. Il est vrai que le calendrier n’était pas favorable, puisqu’elles ont dû guerroyer face aux équipes du haut de tableau, avec en prime deux déplacements compliqués à Poitiers et Rochechouart.

La perf du week-end pour l’Hendayaise Jessica Berra, championne du monde d’aviron en mer

En remportant la finale du solo féminin lors des championnats du monde d’aviron de mer, disputés dans la ville de Thessalonique en Grèce, Jessica Berra est entrée dans l’histoire. Elle offre à son club Endaika et au Pays Basque le premier titre mondial. Jamais encore un rameur de la côte n’avait pu décrocher cette médaille d’or dans cette discipline. La jeune Hendayaise est parvenue, il est vrai, à remporter la finale mondiale au prix d’un véritable exploit sportif, en remontant sur les 6 kilomètres toutes ses rivales, sur une mer très agitée. Elle s’impose devant les deux meilleures françaises Edwige Alfred, la championne de France 2014, et Stéphanie Chantry, la championne de France 2013. Deux rameuses qui l’avaient pourtant devancée lors des derniers championnats de France…

A la une du week-end : rugby, handball, football, hockey et course à pied

Si le Top 14 marque une première pause, laissant place au Challenge Européen et pour l’Aviron Bayonnais la venue samedi soir (20h) des Anglais d’Exeter, les autres équipes poursuivent leurs championnats respectifs. Le BO en Pro D2 se déplace à Montauban samedi soir (18h30) et les clubs de Fédérale livrent déjà dimanche des matches importants. En handball, les filles de l’Aviron sont aussi au pied du mur face à leurs voisines d’Oloron. Côté ballon rond, l’Aviron Bayonnais va tenter de préserver son invincibilité dans le championnat CFA 2. Les hockeyeurs de l’Hormadi veulent renouer avec la victoire après l’échec de Bordeaux. Enfin, les amateurs de course à pied vont profiter d’un beau dimanche ensoleillé pour grossir le peloton des 15 kilomètres de la Nive.