Le handball en progrès au Pays Basque selon Michel Oncins, président départemental

Avec trois clubs en Nationale 2 et les deux équipes de Tardets en Nationale 3, le handball se porte plutôt bien au Pays Basque. Il y a quelques années encore, seuls un club masculin (Irissarry) et un féminin (Aviron Bayonnais) évoluaient au niveau national. Entre temps, il y a eu l’extraordinaire montée des filles d’Anglet-Biarritz qui ont gravi quatre échelons coup sur coup, et puis Tardets qui est aussi parvenu à hisser ses deux équipes en Nationale 3. Le président départemental, Michel Oncins, se réjouit des progrès accomplis par les équipes basques. Il pense que la côte peut se doter dans les prochaines années d’une belle vitrine avec une formation évoluant en Nationale 1… En pensant à un rapprochement des deux équipes féminines évoluant en Nationale 2 !

Cross : le beau parcours des athlètes de Pays Basque Athlétisme

La saison de cross vient de se terminer dans la boue du parc des loisirs de Mureaux en région parisienne, théâtre de la grande finale du championnat de France. Une douzaine d’athlètes de Pays Basque Athlétisme s’étaient qualifiés pour ce rendez-vous qui a rassemblé plus de 3 000 coureurs dans une ambiance de fête, devant plusieurs milliers de spectateurs. L’occasion de vivre un grand moment au beau milieu d’un gros peloton et de se confronter au meilleur niveau national.

Main nue élite pro : les jeunes Larralde et Bilbao ont ouvert en fanfare le championnat par équipe

Le championnat élite pro de main nue par équipe devrait confirmer la tendance exprimée dans le championnat individuel, à savoir une montée en puissance des jeunes talents et un nouvel attrait du public. C’est en tout cas la leçon que l’on peut tirer de l’ouverture au trinquet d’Arcangues. La paire des espoirs Larralde-Bilbao s’est imposée 40 à 28 devant le duo Lambert-Harismendy. Et bonne surprise pour une première partie, le trinquet était copieusement garni, alors que les années passées le public attendait plutôt les dernières parties des phases finales pour vraiment s’intéresser à ce championnat.

L’Hormadi vainqueur de Dunkerque affrontera Mulhouse en ¼ de finale

Les hockeyeurs angloys ont bouclé la longue phase de qualification sur une victoire attendue devant l’équipe de Dunkerque (4 à 0). Les joueurs avaient certainement déjà la tête aux quarts de finale, mais ils ont parfaitement respecté leurs adversaires du jour en remportant une victoire qui vient consolider leur confiance. Ils attendaient surtout avec impatience les derniers résultats pour connaitre leur adversaire de ce premier tour de playoffs. Le suspense s’est prolongé tard dans la soirée et c’est Mulhouse qui termine à la 7ème place. Les Angloys ne sautaient pas de joie car les Alsaciens s’annoncent comme de coriaces rivaux pour la qualification à la demi-finale, ce dernier carré que l’Hormadi s’est promis d’atteindre cette année.

Bannière produits JDS
  • 10 % de remise sur tout le magasin
  • 5 % de remise sur tous les produits
  • Profitez des offres promotionnelles de votre magasin
  • 10 % de remise sur les tatouages
  • Une partie de votre achat reversée à votre club
  • 10 % de remise sur tout le magasin

A la une du week-end : le BO à la relance, football et handball au repos, la pelote attaque le double

Avec l’arrivée du mois de mars, les clubs commencent à aborder la dernière ligne droite, celle qui mène aux phases finales. C’est déjà le cas pour l’Hormadi qui boucle samedi soir la phase qualificative en recevant Dunkerque. Les Angloys connaitront leur adversaire pour les quarts de finale qui débuteront dans la foulée le 7 mars. Pour les joueurs de rugby du Biarritz Olympique, la venue de Béziers dimanche à Aguiléra représente une bonne occasion pour se replacer dans le top 5 qualificatif (actuellement 7e). Et puis pour beaucoup d’autres clubs, on pense désormais à assurer le maintien au moment d’aborder les derniers matches décisifs.

L’Hormadi est déjà passé en mode de préparation aux phases finales du championnat

Une chose est déjà sûre, l’Hormadi abordera en meilleure position les playoffs que l’an dernier. Les hockeyeurs angloys vont terminer samedi soir en deuxième position la phase qualificative. Quel que soit le résultat du dernier match livré à domicile devant Dunkerque, le classement est déjà établi. La première place reviendra à Bordeaux (40 points actuellement) et la deuxième place à l’Hormadi (36 points). En revanche, pour connaître le tableau des quarts de finale, il faudra attendre le verdict de la dernière journée de samedi. L’adversaire des angloys sera Mulhouse, Tours ou Neuilly, trois équipes qui pour l’heure se tiennent en 2 points ! La rencontre Tours-Neuilly sera déterminante.

Le pari des joueuses de l’ACBB : gagner les 5 derniers matches pour accéder aux playoffs

En s’inclinant samedi devant le leader Orthez, les basketteuses de l’ACBB ont perdu aussi un joker dans la course à la qualification aux playoffs. Pour désormais pouvoir s’ouvrir les portes des phases finales, il va falloir gagner les dernières rencontres du championnat dont une sera capitale, la réception de l’équipe de la Rochelle. Pour l’heure, les Angloyes occupent la deuxième place de leur poule, à égalité avec les Rochelaises. Pour se qualifier, il faudra non cela déloger les maritimes en remportant le match retour à el Hogar (le 14 mars), mais en plus réaliser un parcours sans faute sur les 4 dernières rencontres du championnat Nationale 2. A commencer par samedi prochain à Tournefeuille, là où le leader béarnais a concédé sa seule défaite de la saison !

L’Aviron Bayonnais se reprend, les Genêts d’Anglet vaincus

Peu de mouvements en haut de classement après cette 17ème journée de CFA 2. L’Aviron Bayonnais, qui restait sur deux défaites d’affilée, une première cette saison, s’est difficilement défait d’un concurrent direct à la montée, Lège-Cap-Ferret (3-0), et confirme sa place de leader. Dans le même temps, les Genêts d’Anglet cèdent leur position de dauphin à la réserve du TFC, après une courte défaite sur la pelouse d’Agde (1-0).

Essor basque : les professionnels de l’Armée de Terre remportent leur première victoire à Mauléon

Les néo professionnels de l’Armée de Terre ont couru toute la semaine pour décrocher leur premier succès. Souvent en tête de la course mais en manque de réussite au moment du final, ils ont trouvé dimanche à Mauléon leur récompense. C’est Jordan Levasseur qui leur offre au sprint ce bouquet tant espéré, au terme d’une dernière journée de l’Essor Basque rondement menée autour de Mauléon.

Essor Basque : le Breton Vincent Colas remporte la Ronde du Pays Basque

La Ronde du Pays Basque, disputée autour de Saint Jean Pied de Port pour la 4e manche de l’Essor Basque, a subi les caprices de la météo. Des averses de pluie et quelques grêlons sont tombés sur le peloton. Heureusement que les organisateurs, en accord avec les directeurs sportifs, avaient pris la décision avant le départ de réduire la distance d’une bonne trentaine de kilomètres. Les coureurs n’ont accompli que deux tours par le col de Gamia au lieu des trois prévus. Cela n’a pas changé la physionomie de course qui s’est jouée dans la 2e ascension de ce col qui culmine à 500 mètres, avec des pentes avoisinant les 7 à 8 %.

A la une du week-end : la reprise pour l’Aviron et le BO, le choc Anglet-Orthez en basket et un grand dimanche de sport à Mauléon

L’heure de la reprise sonne samedi soir (18h30) pour les rugbymen de l’Aviron Bayonnais et du Biarritz Olympique. Pour les Bayonnais, obligation de relever le défi du Stade Français, un match capital pour le maintien et pour les Biarrots, un rachat attendu à Agen après les deux cuisants échecs subis devant Pau et à Perpignan. Les hockeyeurs de l’Hormadi reprennent aussi le championnat en recevant la lanterne rouge Toulouse, l’occasion de conforter leur place en haut du tableau (2e). Ce week-end offre un derby décisif entre les basketteuses de l’ACBB et le leader Orthez. Et puis Mauléon se prépare à vivre trois évènements pour la seule journée de dimanche avec les foulées souletines, l’Essor Basque et le match de rugby de Fédérale 1 mettant aux prises le SAM à Lannemezan.